Accueil du site > Association > Présentation de l’association

Présentation de l’association

samedi 13 novembre 2010, par Maryvonne

L’association nationale a pour but de promouvoir et de coordonner toutes les initiatives susceptibles d’améliorer les conditions d’accueil des jeunes enfants. Permettre le Regroupement d’Assistant(e)s Maternel(le)s au sein d’une même maison s’inscrit dans le cadre de la recherche de modes d’accueils innovants pour permettre une diversification de l’offre d’accueil.

1 - de soutenir ce mode d’accueil qui permet :
- de répondre aux besoins des enfants, qui bénéficient des points forts de la collectivité (éveil, socialisation) tout en étant dans un espace protégé du fait de la petite taille du lieu d’accueil et du nombre de professionnel(le)s,
- de pouvoir répondre plus facilement aux besoins d’enfants porteurs de handicaps du fait du travail en équipe et d’un local pouvant être aménagé en conséquence si besoin,
- de répondre aux besoins des territoires ruraux, qui peuvent difficilement offrir aux familles les services d’une crèche ou d’une halte-garderie,
- de répondre aux besoins des assistant(e)s maternel(le)s vivant dans les zones urbaines sensibles, qui ne peuvent pas exercer en raison des réticences des familles,
- de répondre aux besoins des familles et des assistant(e)s maternel(le)s vivant sur les territoires ruraux ou l’offre et la demande ne se conjuguent pas,
- de répondre aux besoins des assistant(e)s maternel(le)s, en raison du fait que leur logement n’offre pas les garanties suffisantes d’accueil pour les jeunes enfants, mais également pour des convenances personnelles (souhait du conjoint par ex.) du choix de différencier le lieu de vie familial et le lieu de travail,
- aux assistant(e)s maternel(le)s de rompre l’isolement lié à l’accueil à domicile ainsi que de pouvoir partager leurs expériences par un travail mené en commun,
- de rendre ce métier plus attractif.

2 - de prendre les contacts nécessaires avec les organisations sociales et les pouvoirs publics pour faire avancer la reconnaissance des regroupements en maison d’assistantes maternelles, ainsi que la possibilité de faire évoluer l’agrément afin que celles-ci conservent leur statut, les avantages qui y sont attachés (fiscaux etc.) et les conditions tarifaires du gré à gré. Il conviendrait également de prévoir la possibilité d’un surnombre afin d’assurer l’accueil d’urgence.

3 - d’organiser des rencontres entre assistantes maternelles afin qu’elles puissent échanger leurs connaissances et leurs expériences.