Accueil du site > Presse > Ouvertures MAM > REVES D’ENFANTS (Morvaux, 59)

REVES D’ENFANTS (Morvaux, 59)

Mouvaux : quatre assistantes maternelles ont leur nouvelle maison

lundi 22 septembre 2014, par Maryvonne

Mouvaux : quatre assistantes maternelles ont leur nouvelle maison

Une Maison d’accueil des assistantes maternelles (MAM), menée par quatre jeunes femmes, vient d’ouvrir près de l’école Saint-Exupéry. Il reste quelques places. En juillet dernier, une pétition les avait empêchées de s’installer dans un autre lotissement mouvallois.

Dans le salon intégralement aménagé en salle de jeux, Gabin, Élie et leurs petits camarades sont en leur royaume. Les tout-petits ont leur propre aire de jeux douillette, où ramper en toute sécurité. Avec aussi des tas de jouets, un coin lecture, des girafes, des lions et des crocodiles sur les murs. À l’étage : trois dortoirs. Avec pour l’instant une petite dizaine d’enfants âgés de 5 mois à 2 ans, Stéphanie Memma, Adélaïde Cuvelier, Amandine Catteau et Clémentine Lemière ne manquent pas d’occupation. Leur MAM, baptisée « Rêves d’enfants », a ouvert il y a quelques jours rue des Bégonias, dans le quartier Mirabeau.

« On a bien rebondi »

Initialement, ces quatre amies souhaitaient louer une maison allée des Seringas, aux Francs, dans un lotissement privé. Mais début juillet, une pétition lancée par des riverains redoutant une atteinte à leur tranquillité a finalement fait échec à leur installation. Avec le recul, elles s’étonnent toujours de « l’agressivité » qu’elles ont suscitée. « On a vraiment eu l’impression qu’on allait ouvrir un sex-shop ! », raconte Amandine Catteau. Mais à l’évidence, au final, « on a bien rebondi ».

Après avoir trouvé, dans l’urgence, la maison de l’allée des Bégonias, elles ont commencé par faire le tour du voisinage, pour expliquer leur projet, sans que cela ne pose de difficulté. Le médecin de la PMI (protection maternelle infantile), passé début août, leur a donné son feu vert. Ensuite, il a fallu mettre les bouchées doubles, pour l’ouverture du 9 septembre. Seulement une semaine plus tard que prévu. « Pendant dix jours, on était là du matin au soir, tard, pour être prêtes, faire quelques travaux et aménagements, monter les meubles… », poursuit Amandine. Pour s’équiper, elles ont bénéficié de nombreux dons de particuliers qui ont eu vent de leur mésaventure.

À elles quatre, elles peuvent accueillir seize enfants. Des tout-petits doivent encore arriver très bientôt. Pour l’heure, il leur reste quelques places (en temps plein ou pour le mercredi).

La MAM a encore besoin de poussettes (doubles et triples), de jeux, de lits, de babyphones… Rêves d’enfants, 4 allée des Bégonias : mam.revesdenfants@gmail.com. Tél. : 06 24 94 42 09.