Accueil du site > Presse > Ouvertures MAM > MAMMIGOU (Carhaix, 29)

MAMMIGOU (Carhaix, 29)

mammigou-la-maison-ou-les-bebes-parlent-breton

jeudi 5 février 2015, par Maryvonne

La maison où les bébés parlent breton

mammigou-la-maison-où-les-bebes-parlent-breton-

Ouverte à Carhaix le 20 décembre dernier, Mammigoù, une maison d’assistantes maternelles bretonnantes, a obtenu le prix de l’avenir de la langue bretonne dans la catégorie association. Ce prix va lui permettre d’achever les travaux. La remise des prix de l’avenir de la langue bretonne 2015 a eu lieu à Locminé le 23 janvier. Parmi les lauréats, sept sont issus de la Cornouaille. Le 2e prix dans la catégorie entreprise a ainsi été remis à Aplud, une entreprise de Pentrez spécialisée dans la création de jeux en breton. Dans la catégorie disque chanté en breton, le 1e r prix a été attribué à Rhapsoldya de Concarneau et le 3e prix à Arneo du Centre-Bretagne. Dans la catégorie audiovisuel, le 1e r prix a été attribué à Avel Corre de Douarnenez.

bilingue Dans la catégorie association, le 3e prix a été remis à Ya-ouank de Laz, un site internet interactif de loisirs pour les 9-14 ans. Dans cette même catégorie, le 1e r prix a été décerné à Lusk, une maison d’assistantes maternelles basée à Carhaix, Mammigoù.

À l’initiative de ce projet, Monique Gentil a été récompensée également puisqu’elle a obtenu le 2e prix de la catégorie brittophone de l’année. Absente hier lors de la présentation des lauréats cornouaillais des Prizioù, c’est Erwan Koadig, de l’office de la langue bretonne, qui a présenté ce projet de maison d’assistantes maternelles bilingues. « Les trois personnes qui y travaillent ont appris le breton il y a deux ans en participant durant six mois (neuf mois pour l’une) à un stage intensif proposé par Roudour. C’est Monique Gentil, assistante maternelle diplômée depuis 25 ans qui a fondé l’association Lusk qui gère Mammigoù. Avec Sylvie Quermeur et Jennifer Dubois, elles ont construit leur projet professionnel qui a été agréé par la Caf début décembre. C’est la première maison d’assistantes maternelles en langue bretonne à s’ouvrir en Bretagne et les effectifs sont déjà complets ! ».

La structure accueille les enfants de 3 mois à 3 ans dans une maison de lotissement rénovée disposant d’un jardin et située dans la rue des Syndicats. Une dizaine d’enfants y sont déjà inscrits.

Les deux prix vont permettre d’achever les travaux Hier, Gwennan Stervinou, maman d’un petit garçon de 20 mois prénommé Nuz-Wenn, se souvient que Monique Gentil, qu’elle avait rencontrée en formation de breton, « était très déterminée à mettre le projet en place. Elle avait la volonté de regrouper des savoir-faire et d’organiser un travail collectif dans un lieu commun. Les assistantes maternelles ont besoin de se retrouver ensemble pour animer un lieu de vie en breton et engager des discussions. Les prix obtenus vont permettre à l’association d’achever les travaux de rénovation. La maison dispose d’une salle de vie au rez-de-chaussée et de trois chambres. Il reste à aménager une pièce d’autonomie pour les 2-3 ans et quelques travaux d’isolation restent encore à faire ».

Source : Le télégramme du 5 février 2015