Accueil du site > Presse > Ouvertures MAM > MAM (le Pré-Saint-Gervais, 93)

MAM (le Pré-Saint-Gervais, 93)

La Maison d’Assistantes Maternelles du Pré Saint-Gervais est ouverte !

mercredi 9 mars 2011, par Maryvonne

Présentation Appartement entièrement aménagé par la mairie et mis à disposition de plusieurs assistantes maternelles, la "MAM" permet :
- de proposer aux parents gervaisiens un autre type d’accueil pour leurs enfants de moins de trois ans
- d’accroitre l’offre d’accueil en proposant un accueil individuel dans un espace collectif (important vecteur de socialisation et d’éveil)
- à des Assistantes maternelles agréées d’exercer leur métier, même si leur logement n’est pas adapté

La "MAM" en 10 questions

1- Combien d’assistantes maternelles y exerceront ? Pour commencer, trois, avec trois enfants au maximum chacune, et en septembre 2011, quatre assistantes maternelles.

2- Quelle est la surface de l’appartement ? 105 mètres carrés.

3- Quels seront les horaires d’ouverture ? De 8h à 18h30.

4- Comment formuler une demande pour y faire garder son enfant ? Vous pouvez vous procurer la liste des assistantes maternelles de la ville à la PMI Départementale (14 rue Danton au Pré Saint-Gervais). Celles de la MAM y apparaissent de façon distincte. Vous les contactez directement. Ensuite, vous passez avec l’assistante maternelle de votre choix un contrat précisant les conditions d’accueil de votre enfant. Vous devenez ainsi son employeur. Le Relais d’Assistantes Maternelles de la ville est à votre disposition pour vous informer sur les aspects contractuels et pratiques.

5- Les places sont-elles réservées aux enfants gervaisiens ? Oui.

6- Quel est le coût pour une famille ? Il est variable, car il est calculé en fonction du nombre d’heures dont ont besoin les parents pour l’accueil de leur enfant. Par exemple, pour 45 heures par semaine (5 journées de 9 heures), il faut compter environ 700 euros par mois, sans les repas. Mais les parents, en fonction de leurs revenus, peuvent obtenir des aides de la CAF comme la PAJE (Prestation d’Accueil du Jeune Enfant) et une aide du Conseil général : l’ADAJE (Allocation Départementale d’Accueil Jeune Enfant).

7- Qui a financé le projet ? La mairie a pris en charge la globalité du coût de l’investissement, pour un montant d’environ 80000 euros.

8- La MAM pourra t-elle accueillir ponctuellement des seniors de la résidence pour personnes âgées où elle se situe, pour des activités "intergénérationnelles" ? Oui, le projet a d’ailleurs été retenu pour Paris Métropole sous cet angle. Progressivement, des activités communes ponctuelles seront mises en place.

9- La mairie essaie t-elle de rapprocher les plus petits et les seniors ? En effet, c’est une volonté de la Municipalité. Ce n’est qu’un début, mais déjà, pour Pâques en 2010, une "chasse aux œufs" avait été organisée par le Relais des Assistantes Maternelles avec les résidents du Foyer-logement pour personnes âgées qui souhaitaient y participer. Les plus âgés avaient caché les œufs en chocolat, pour le plus grand bonheur des tout-petits accueillis chez les assistantes maternelles !

10- Quand la Maison d’Assistantes Maternelles a t-elle ouvert ? En mars 2011.

Une politique municipale forte L’ouverture de la MAM, début 2011, traduit la volonté de la Municipalité de favoriser le développement de l’accueil individuel des plus jeunes, qualitativement et quantitativement, dans un contexte où, partout en Seine-Saint-Denis, de plus en plus de parents ont des difficultés à trouver une solution, faute de places.