Accueil du site > Presse > Ouvertures MAM > MAM STRAM GRAM (Guillac, 56)

MAM STRAM GRAM (Guillac, 56)

Trois assistantes maternelles réunies dans la même maison

jeudi 17 avril 2014, par Maryvonne

Trois assistantes maternelles réunies dans la même maison

Entretien

Alexia Boullet,

qui a créé une maison d’assistantes maternelles à Guillac.

Comment vous est venue l’idée de créer une maison d’assistantes maternelles ?

Avec Béatrice Leborgne et Nathalie Druais-Payen, nous sommes trois assistantes maternelles qui se sont rencontrées en 2009 lors d’une formation au conseil général. On nous a parlé de la création de maisons d’assistantes maternelles, les Mam. L’idée nous a plu et nous avons décidé de créer Mam Stram Gram pour la créer. Après avoir visité une Mam en Mayenne, nous avons trouvé à Guillac un local qui est en fait l’ancien presbytère que la mairie a réaménagé pour la location. Nous avons décidé de louer cet espace de 160 m2 avec une grande pièce de vie, trois chambres, une cuisine et un bureau pour travailler ensemble.

Quel est l’intérêt de la maison d’assistantes maternelles ?

Pour les assistantes maternelles, ça permet de ne pas travailler seule chez soi, de retrouver des collègues et de mutualiser nos compétences. Pendant que l’une de nous surveille les plus jeunes qui dorment, une autre peut, par exemple, organiser une activité pour les plus grands.

Qu’est ce qui change pour les parents ?

Les parents gardent le lien privilégié avec leur assistante maternelle. Ils continuent de percevoir l’aide à l’emploi d’une assistante maternelle (la prestation d’accueil du jeune enfant Paje). Chaque nounou garde ainsi la responsabilité des enfants dont elle a l’agrément.

C’est plus cher ?

Non, nous sommes autour de 2,80 € de l’heure, 2,70 € pour un temps plein et 2,90 € pour un périscolaire. Les charges de la Maison d’assistante maternelle (loyer, eau, énergie, etc.) sont payées par nos frais d’entretien, que nous mettons en commun.

Olivier CLÉRO.

Souce : Article Ouest-France du 15 avril 2014