Accueil du site > Presse > Ouvertures MAM > Les P’TITS PETONS (Sablé-Sur-Sarthe, 72)

Les P’TITS PETONS (Sablé-Sur-Sarthe, 72)

La maison d’assistantes maternelles Les P’tits petons a ouvert à Sablé

mardi 2 novembre 2010, par Maryvonne

Depuis ce matin, les P’tits petons accueillent les premiers enfants gardés par quatre assistantes maternelles dans un même lieu à Sablé. C’est un ancien logement de fonction de l’école du Pré, rue Marjolaine, qui a été entièrement remis à neuf pour recevoir les 16 bouts de chou, qui à terme, seront gardés par Linda Juton, Betty Noblet, Laura Collier et Sylvie Ducros. Ces quatre professionnelles de la petite enfance en avaient un peu marre de travailler seules chez elles et de mélanger travail et vie familiale. À l’image de la Mayenne, qui compte plus de 30 maisons d’assistantes maternelles, elles ont décidé de monter leur propre structure. Après un an et demi d’effort, c’est désormais chose faite. Les P’tits petons, qui accueillent les enfants de 4 h 30 à 21 h 30 si besoin, c’est la 3e maison de ce type en Sarthe.

Source : Ouest-France.fr

AVANT PROJET

Des nounous regroupées pour des gardes élargies - Sablé-sur-Sarthe samedi 22 mai 2010

Le projet devrait aboutir pour la rentrée. Quatre assistantes maternelles accueilleront une quinzaine d’enfants, de 4 h 30 à 21 h 30, dans une maison quartier du Pré.

Il aura fallu une gestation de 18 mois pour que naisse la Maison des assistantes maternelles de Sablé. C’est en septembre, que Les P’tits petons devrait ouvrir ses portes dans le quartier du Pré. À l’origine de ce projet innovant, quatre assistantes maternelles de Sablé et Bouessay. « Quand je suis arrivée sur Sablé, il y a trois ans, j’ai tout de suite remarqué qu’il y avait beaucoup d’usines avec des horaires décalés. Quand les deux parents travaillent dans la même entreprise, ce n’est pas évident de faire garder ses enfants dès 4 h 30 du matin », se souvient Betty Noblet. En 2008, elle rencontre Linda Juton, de Bouessay, qui suit une formation pour devenir assistante maternelle en Mayenne. « J’ai découvert là-bas les Mam, maison d’assistantes maternelles. Ça fonctionne très bien ». Horaires atypiques d’un côté, nounous qui veulent sortir de l’isolement de l’autre, la création d’une Mam à Sablé s’est imposée pour ces quatre jeunes femmes.

Cinq contrats signés

« Après avoir exercé pendant 10 ans, j’avais arrêté l’an dernier. Je n’avais plus envie de travailler chez moi, toute seule », confie Laura Collier. Même son de cloche chez Sylvie Ducros, qui a travaillé à domicile et chez elle pendant 10 ans.

Les P’tits Petons est pensé pour fonctionner comme un multi-accueil. « Il s’agit d’un regroupement, nous avons donc droit à 4 agréments chacune. Nous pourrons donc accueillir 16 enfants au total du lundi au vendredi, de 4 h 30 à 21 h 30 », poursuit Betty. Pour les parents, les formalités sont les mêmes qu’une garde à domicile. « Ils signent un contrat avec l’une d’entre nous, et les trois autres sont notées dans un avenant pour avoir la possibilité de garder également l’enfant », explique Laura. La maison, équipée par les nounous, sera composée d’une pièce de vie, d’une salle pour les repas et les ateliers, de trois chambres et d’un jardin. Elles vont l’aménager avec le matériel qu’elles possèdent déjà et vont compléter en achetant ce qui manque. « Les parents devront apporter les repas, lait infantile et couches », précisent-elles.

Cinq contrats sont déjà signés, deux autres sont en passe de l’être. « Le fait que l’on soit regroupé rassure les parents ». Des rencontres avec les personnes âgées en foyer ou des ateliers pédagogiques sont d’ores et déjà prévus. Le lieu ne devrait fermer qu’une semaine par an, à Noël.

Source : Ouest-France du 22 mai 2010