Accueil du site > Presse > Ouvertures MAM > LES STROUMPHS (Pugny-Chatenod, 73)

LES STROUMPHS (Pugny-Chatenod, 73)

La première maison d’assistantes maternelles a ouvert en Savoie

lundi 13 septembre 2010, par Maryvonne

Dominique et Frédérique, les deux assistantes, ont tenu à montrer aux élus, les locaux de la première maison d’assistantes maternelles de Savoie.

C’est en pleine nature sur la route du téléphérique que se situe la Maison des Stroumphs, à Pugny-Chatenod. Dominique Passaquay et Frédérique Carré y ont créé la première Maison d’Assistantes Maternelles de Savoie. « Il n’y a pas de différence avec une crèche dans la prise en charge des enfants, explique Dominique Passaquay. Les crèches ont des assistantes maternelles. Sauf que notre maison coûte bien moins cher aux collectivités locales, notamment les communes, puisque ce sont les parents qui nous financent directement, étant donné qu’ils sont nos employeurs. »

Deux années de démarches pour ouvrir

Toutes les deux assistantes maternelles agréées, Dominique Passaquay et Frédérique Carré ont décidé de travailler ensemble, hors de leur domicile, de mettre en commun leur expérience afin d’accroître les possibilités d‘accueil tout en privilégiant la qualité. Deux années d’attente et d’une loi permettant l’ouverture d’une telle structure, la création de l’association « Razmoquette », l’aide des élus locaux dans les démarches, la réalisation et le financement en partie de la location d’un local, l’approbation de la PMI ont été autant d’étapes nécessaires avant que ce projet d’un tout nouveau mode de garde aboutisse. Une salle de jeux, deux dortoirs, une cuisine, une terrasse composent les locaux réservés exclusivement à l’accueil des enfants de 0 à 3 ans de 7 h 30 à 18 h du lundi au vendredi. La maison des Stroumphs fait d’ors et déjà le plein puisque onze enfants de Pugny et des communes avoisinantes la fréquentent depuis le 30 août, à mi-temps ou à plein-temps. Dans ce cadre sécurisant, chaque enfant pourra évoluer à son rythme et acquérir son autonomie avant de passer à l’étape suivante, l’école maternelle.

par Raymond BURDIN le 04/10/2010 à 05:00

Source : Le Dauphiné.com du 4 octobre 2010