Accueil du site > Presse > Ouvertures MAM > LES P’TITS COEURS DE BONDUES (Bondues, 59)

LES P’TITS COEURS DE BONDUES (Bondues, 59)

« Les p’tits cœurs », une nouvelle maison d’assistantes maternelles à Bondues

vendredi 29 novembre 2013, par Maryvonne

Une maison d’assistantes maternelles, c’est ce que propose le concept des « p’tits cœurs » à Bondues. Fraîchement installées dans le secteur, les trois femmes, maîtres du projet, attendent désormais leurs premiers inscrits.

« Les p’tits cœurs », une nouvelle maison d’assistantes maternelles à Bondues

Une maison d’assistantes maternelles, c’est ce que propose le concept des « p’tits cœurs » à Bondues. Fraîchement installées dans le secteur, les trois femmes, maîtres du projet, attendent désormais leurs premiers inscrits.

Sylvie Morant, Charlotte Merguin et Sylvie Portala n’ont pas le même âge et des parcours bien différents. Pourtant ces dernières se sont réunies et rapprochées autour d’un même projet il y a plus d’un an : la création d’une maison d’assistantes maternelles. C’est désormais chose faite, ou presque, à Bondues, puisque la maison est prête à ouvrir ses portes aux enfants.

L’idée est née peu de temps après la rencontre de Sylvie Portala et Charlotte Merguin. « Nous étions toutes les deux en CAP petite enfance et nous nous sommes rencontrées lors d’un stage. On a très vite sympathisé », témoigne la première. Sylvie a pu monter de toute pièce son projet avec Charlotte, 23 ans. La jeune femme, qui a pris goût au métier dès son plus jeune âge grâce à sa mère, Sylvie Morant, assistante maternelle, ne pouvait que faire appel à cette dernière pour la réalisation. Avec treize années d’expérience au compteur, son aide était plus que précieuse pour cette aventure.

Un projet complexe mais innovant

Ouvrir une maison d’assistantes maternelles est un combat sans relâche, mais surtout une question de patience, les trois femmes l’ont très vite compris. Ce concept n’est autorisé que depuis 2010, et est encore peu connu du grand public. De manière plus classique, une assistante maternelle accueille des enfants chez elle et non dans un collectif local, comme c’est le cas ici. En résumé, c’est un juste milieu « entre assistante maternelle et crèche », affirme Sylvie Portala. Les aides sociales restent les mêmes pour les parents que s’ils confiaient leur enfant à une assistante maternelle.

Proche du centre-ville, la maison est entièrement équipée et dédiée aux enfants, beaucoup d’espace et très peu de meubles. Au rez-de-chaussée, de nombreux jouets attendent déjà d’être utilisés. Dans l’idéal, le trio aimerait proposer des activités dirigées, adaptées selon les âges, comme de la pâte à sel. À l’étage, des lits neufs sont répartis dans plusieurs chambres, pour la sieste.

La maison ouvrira ses portes dès qu’un nombre suffisant d’enfants seront inscrits. D’ici là, de l’accueil ponctuel est organisé. Au maximum, ce seront dix chérubins qui seront chouchoutés par les trois assistantes maternelles. L’objectif concret de celles-ci est « d’être heureuses mais surtout de rendre les enfants heureux ». En attendant l’ouverture officielle, l’impatience se fait sentir au sein de la maison après un projet qui a demandé un long investissement. « Nous avons vraiment hâte d’accueillir les enfants », conclut Charlotte.

Les p’tits cœurs, 23, rue Albert-Lecointre, à Bondues. Journées portes ouvertes les samedis 23 novembre et 7 décembre, de 10 h à 13 h. Tarifs : 4 € nets/heure + 3 € d’indemnité d’entretien/jour. Inscriptions : 06 59 58 19 54 ou les-ptitscoeurs-debondues@laposte.net

Source : Article Nordeclair du 29 novembre 2013