Accueil du site > Presse > Ouvertures MAM > LE JARDIN DES BAMBINS (TRACY LE MONT, 60)

LE JARDIN DES BAMBINS (TRACY LE MONT, 60)

Des super-nounous reprennent l’ancienne boulangerie

mardi 14 février 2012, par Maryvonne

Des super-nounous reprennent l’ancienne boulangerie

Des super-nounous reprennent l’ancienne boulangerie

TRACY-LE-MONT, RUE DE BAILLY, HIER, 11 HEURES. Après des mois de travaux, Sandra Ferreira, Eva Pinto et Valérie Grattenoix (de gauche à droite) vont bientôt pouvoir ouvrir leur maison d’assistantes maternelles. | (L.P./S.F.)

Sandra Ferreira, Eva Pinto et Valérie Grattenoix sont trois jeunes mamans actives qui ont décidé de donner une autre dimension à leur métier d’assistante maternelle. Ces habitantes de Tracy-le-Val ont décidé de se regrouper et de créer à Tracy-le-Mont une MAM, une maison d’assistantes maternelles, baptisée le Jardin des bambins. « Depuis juin 2010, nous pouvons nous rassembler dans un même lieu et travailler ensemble. Chacune de notre côté avions envie de franchir le pas. Nous nous sommes rencontrées à l’école où sont scolarisés nos enfants et avons décidé de nous lancer. D’habitude, ces structures poussent dans les grandes villes, mais nous avions envie de saisir cette opportunité », raconte Eva Pinto. Une fois le projet ficelé, il a fallu aller à la pêche aux subventions. La Caisse d’épargne de Picardie et la Caisse d’allocations familiales ont cru en elles et leur ont donné de quoi monter leur MAM à Tracy-le-Mont.

Plein de projets d’animation

« Nous attendons l’agrément de la PMI (NDLR : protection maternelle et infantile) qui est venue nous visiter cette semaine. Si nous l’obtenons, nous devrions ouvrir début février », espère Valérie Grattenoix. Ces super-mamans ont alors loué l’ancienne boulangerie de Tracy-le-Mont et l’ont entièrement réhabilitée. Ponçage, peinture, elles se sont données à 100% sur leurs jours de congés. Des jouets et des couleurs acidulées remplacent désormais les amas de pierres qu’elles ont du déblayer à leur arrivée. Pour elle, cette MAM est aussi le moyen de se sortir de leur domicile et de professionnaliser leur activité. « Avant on était seules à gérer quatre enfants à la maison. On doit avoir les yeux partout et parfois c’est épuisant. Là, nous sommes trois à nous partager les tâches et nous ne sommes plus condamnées à rester à la maison. Nous partons le matin pour aller travailler. C’est peut-être un détail, mais c’est très important », souligne Sandra Ferreira. La MAM pourra accueillir 12 enfants de 0 à 4 ans, voire 6 ans dans le cadre d’une fratrie. Le week-end dernier, ces nounous ont organisé une porte ouverte afin de se faire connaître. « Nous sommes dans un village, il faut savoir se serrer les coudes et créer du lien social », reprend Valérie Grattenoix. « Nous ne sommes pas là pour concurrencer les assistantes maternelles à domicile, tient à préciser Eva Pinto. Elles ont déjà leur clientèle. Ce que nous voulons, c’est apporter un mode de garde alternatif qui mêle les joies de la collectivité et de la sociabilisation de l’enfant tout en gardant un cadre familial. » Les projets se bousculent. Les trois assistantes maternelles envisagent de faire venir des conteurs, d’éveiller les enfants à la musique, de passer des formations d’animation pour développer l’esprit créatif de leurs petits protégés ou encore de monter des ateliers massage.

Tarif : de 3,65 €/h à 4,25 €/h. Renseignements auprès d’Eva au 06.10.05.78.10, de Sandra au 06.20.38.15.22 ou de Valérie au 06.67.61.55.55. Site Internet : www.lejardindesbambins.e-mon.... Facebook : Jardin des bambins MAM.

Le Parisien

Source : Article décembre 2012,