Accueil du site > Presse > Ouvertures MAM > LA MAISON TOURNICOTI (Créon, 33)

LA MAISON TOURNICOTI (Créon, 33)

La maison Tournicoti

vendredi 26 septembre 2014, par Maryvonne

La maison Tournicoti

Trois femmes de la même famille ont ouvert lundi une maison d’assistantes maternelles dans un quartier calme. Il reste encore deux places à prendre.

Elles sont trois. Trois « drôles de dames », pourrait-on dire, tout comme les anges de Charlie, la célèbre série télévisée. Aussi énergiques, volontaires et déterminées. Dans la famille Dagassan, on demande la mère. La voici, c’est Martine. Elle incarne l’expérience et la sagesse. Toujours dans la famille Dagassan, on demande la fille. Elle est bien là, également. Magaly travaille à présent aux côtés de maman… et de sa belle-sœur Virginie. Virginie Jumaucourt était responsable de magasin. Elle souhaitait changer de vie, tout comme Magaly d’ailleurs.

C’est fait depuis lundi. Toutes les trois ont ouvert les portes d’une superbe maison d’assistantes maternelles : la maison Tournicoti (1). Si Magaly et Virginie ont amorcé un virage à 180° pour travailler dans la petite enfance, Martine possède, quant à elle, une solide expérience du métier. Assistante maternelle depuis quatorze ans, elle a fortement inspiré les deux jeunes femmes dans leur nouveau choix professionnel. L’idée d’ouvrir à elles trois une maison d’assistantes maternelles a très vite fait son chemin.

« C’est maman qui nous gardait nos deux filles, à Virginie et à moi, raconte Magaly Dagassan. Nous, on était de plus en plus frustrées de laisser notre fille toute la journée pour aller travailler. Elle nous manquait trop. On a décidé avec Virginie de demander notre agrément d’assistante maternelle et de ne plus quitter nos filles de la journée. » Pour l’heure, c’est toujours Martine qui garde encore les deux fillettes avec deux autres petites dont une qu’elle garde depuis longtemps. « Cette petite, je la gardais jusqu’à présent chez moi, à Tabanac, confie Martine. Les parents ont souhaité que je continue à m’en occuper. À présent, ils viennent sur Créon l’emmener et la rechercher. »

Le choix de s’installer à Créon relevait de plusieurs constats. Géographiquement, c’était déjà une commune quasi à égale distance des résidences respectives des trois femmes. Et puis, Créon est une commune qui vit, qui se dynamise, sans oublier que c’est un chef-lieu de canton.

Achat d’une maison

Le plus difficile restait de trouver la maison qui ferait l’affaire. « On a cherché tant et plus, par tous les moyens existants, une location sur la bastide, évoque Martine. Au fil des semaines, rien, absolument rien. J’ai décidé alors de chercher à acheter plutôt que de louer. J’ai enfin trouvé et acheté la maison qu’il nous fallait mais dans quel état ! Fermée depuis deux ans, elle était dans un état de délabrement pas possible. » Il ne restait plus qu’à se retrousser les manches pour transformer les lieux en accueillante maison d’enfants. « Nos maris bricoleurs nous ont bien aidées, confie Magaly. Il y avait un sacré boulot ! Tout le monde s’y est mis, même nos amis. En deux mois, on a tout retapé du sol au plafond et tout aménagé. On est super-fières du résultat ! » Et cette fierté s’avère bien légitime.

En poussant la porte de la maison Tournicoti, relouée à l’association pour couvrir les échéances, on pénètre dans un univers magique. Sur les murs blancs, un monde animal veille sur les petits. Surtout des chouettes. Au niveau du sol, c’est une féérie de couleurs : jaune, rouge, vert, bleu, orange…

Dans la pièce de vie, un coin lecture tout douillet a été aménagé. Dans un immense parc se trouve l’espace bébé rempli d’une multitude de jouets d’éveil et de peluches. Dans un autre coin, c’est l’imitation, pour faire comme papa et maman : dînette, garage, établi, poupées… Et puis il y a le coin repas tout aux couleurs pastel. Trois chambres de quatre lits à barreaux chacune + deux lits pour le périscolaire. Un grand jardin avec une immense terrasse, le tout totalement sécurisé avec des jeux d’extérieur. L’accueil est de 12 enfants. Il reste encore deux places…

(1) Ouvert du lundi au vendredi de 8 h à 18 h 30. Tel : 09 81 48 27 20

Source :Article du Sud-Ouest du 26 septembre 2014