Accueil du site > Presse > Ouvertures MAM > CHEZ LES LOULOUS (Alexain, 53)

CHEZ LES LOULOUS (Alexain, 53)

La maison des assistantes maternelles fonctionne bien - Alexain

vendredi 1er octobre 2010, par Maryvonne

La maison des assistantes maternelles fonctionne bien - Alexain

De gauche à droite, Marie Chaudet, Nadia Bouligny et Galina Cerisier, à droite, les trois assistantes maternelles.

Ouest-France / Pays de la Loire / Mayenne / Alexain / Archives du vendredi 14-01-2011 La maison des assistantes maternelles fonctionne bien - Alexain vendredi 14 janvier 2011 De gauche à droite, Marie Chaudet, Nadia Bouligny l’initiatrice du projet,et Galina Cerisier, à droite, les trois assistantes maternelles.

Sur la porte-fenêtre de la maison du 3, allée des Chênes, on peut lire « Chez les loulous ». C’est là que se situe la maison des assistantes maternelles, dit la Mam. Une idée de Nadia Bouligny : « Ça fait 8 ans que je fais ce métier. C’est quand même mieux de travailler à plusieurs plutôt que toute seule. J’ai proposé cette idée. Galina Cerisier et Marie Chaudet m’ont suivie et voilà, c’est parti ! »

Opérationnelle depuis la fin de l’année, la maison est ouverte de 5 h du matin à 18 h 30 tous les jours et un samedi sur 2, de 6 h 30 à 16 h 30. Les assistantes sont là tous les jours. Le planning est établi chaque semaine et leur présence est fonction du nombre d’enfants. La maison peut recevoir jusqu’à 12 enfants, de 2 mois jusqu’à 6 ans.

C’est un endroit très ludique avec une grande salle de jeux qui répond, par ailleurs, aux normes de sécurité (barrières, système pour ne pas se pincer les doigts sur les portes, chambres individuelles, jouets à bouts arrondis). Les assistantes proposent également des activités puzzle, peinture, dessin, balade.

À la disposition des parents qui viennent quand ils le souhaitent récupérer les enfants, les assistantes peuvent aussi récupérer les enfants à la garderie ou à l’école. C’est au moment de la sieste que les consignes sont passées.

Cette initiative de maisons des assistantes maternelles est relayée au niveau départemental par une association présidée par M me Papouin et l’activité est encouragée par le conseil général puisque le Département est pilote dans ce type de démarche. « On ne voit que des avantages dans notre système de fonctionnement, concluent les assistantes maternelles. Ça permet aussi à chacune d’entre nous d’avoir sa vie familiale séparée de son activité de nounou ».

Source : Ouest-France du 14 janvier 2011