Accueil du site > Presse > Ouvertures MAM > BRIN D’ MALICE (LA TESSOUALLE, 49)

BRIN D’ MALICE (LA TESSOUALLE, 49)

Une maison d’assistantes maternelles sera ouverte en septembre

samedi 2 août 2014, par Maryvonne

Une maison d’assistantes maternelles sera ouverte en septembre

Elles sont quatre femmes : Patricia Pineau, Patricia Barbaud, Amélie Robreau et Audrey Pouplard. Trois d’entre elles sont assistantes maternelles dont une, Amélie Robreau, exerce aussi le métier d’auxiliaire de vie scolaire. La quatrième, Audrey Pouplard, est animatrice auprès des jeunes enfants et va se former pour être assistante maternelle.

Leur métier les passionne mais elles souhaitent aussi « avoir un statut plus gratifiant, séparer le métier de la vie familiale et rompre l’isolement dans la maison ». Elles veulent aussi « proposer un mode de garde alternatif aux parents et répondre à des besoins autres avec des horaires d’accueil allant de 6 h à 21 h du lundi au vendredi et un accueil également le samedi matin. »

Depuis deux ans, elles ont engagé des démarches et travaillent ensemble pour créer une maison d’assistantes maternelles (Mam) afin d’exercer leur métier dans ce lieu commun. Cette structure a le statut d’établissement recevant du public et est donc soumise à des règles.

Elles ont trouvé un local de 125 m2 avec un jardin au 7, rue Saint-Éloi. Le propriétaire a réaménagé les anciens bureaux d’une entreprise pour répondre aux normes et aux contraintes d’accueil d’un groupe de bébés et jeunes enfants : quatre chambres, deux espaces de jeux et une salle de repos ont été amenagés. La municipalité a accepté de modifier le plan local d’urbanisme (PLU) pour permettre l’implantation dans ces locaux artisanaux.

Les quatre jeunes femmes ont créé une association et ont lancé un appel aux dons. Il a reçu un accueil favorable de la part des entreprises et des particuliers.

Cette Mam, nommée Brin d’malice, ouvrira le 1er septembre avec les enfants déjà confiés aux assistantes maternelles. Sa capacité d’accueil sera de douze enfants au départ pour passer à seize ensuite.

Il n’y a pas de changement pour les parents qui ont déjà leur contrat avec une des assistantes : Ils devront simplement signer une délégation d’accueil pour que l’enfant puisse être confié à une autre assistante maternelle.

La Mam ne fonctionnera pas de manière isolée : un suivi sera assuré par la protection maternelle et infantile et les activités seront faites avec d’autres structures : bibliothèque, ludothèque, etc.

Contact : mam.brindmalice@gmail.com

Source : Ouest-France du 30 juillet 2014