Accueil du site > Presse > Inaugurations MAM > MAM LES VALoupio (Margat Valanjou, 49)

MAM LES VALoupio (Margat Valanjou, 49)

Inauguration de la Maison des assistantes maternelles au Margat - Valanjou

mercredi 19 octobre 2011, par Maryvonne

Inauguration de la Maison des assistantes maternelles au Margat - Valanjou

mercredi 19 octobre 2011 Marietta, Christelle et Thérèse expliquent au public, comment est né leur projet et sa mise en place.

Samedi dernier, au lieu-dit, le Margat, a eu lieu l’inauguration de la Maison des assistantes maternelles VALoupio, en présence d’une centaine de personnes, dont le maire, Bernard Briodeaau, Christophe Dilé, président ce la communauté de communes de Chemillé, Pierre-Robin, directeur du Centre social de Chemillé.

A l’occasion d’une rencontre entre assistantes maternelles valangevines, en fin d’année 2010, l’idée de se regrouper dans un même lieu a été évoquée. En effet, ce mode d’accueil présente de nombreux avantages : le travail en équipe, la mutualisation des compétences, le partage des responsabilités, la multiplication des activités et des sorties... De plus, l’enfant est encadré par plusieurs assistantes, le lieu est entièrement aménagé pour lui et l’amplitude des horaires peut être élargie.

Ouest-France / Pays de la Loire / Cholet / Valanjou / Archives du mercredi 19-10-2011 Inauguration de la Maison des assistantes maternelles au Margat - Valanjou mercredi 19 octobre 2011 Marietta, Christelle et Thérèse expliquent au public, comment est né leur projet et sa mise en place.

Samedi dernier, au lieu-dit, le Margat, a eu lieu l’inauguration de la Maison des assistantes maternelles VALoupio, en présence d’une centaine de personnes, dont le maire, Bernard Briodeaau, Christophe Dilé, président ce la communauté de communes de Chemillé, Pierre-Robin, directeur du Centre social de Chemillé.

A l’occasion d’une rencontre entre assistantes maternelles valangevines, en fin d’année 2010, l’idée de se regrouper dans un même lieu a été évoquée. En effet, ce mode d’accueil présente de nombreux avantages : le travail en équipe, la mutualisation des compétences, le partage des responsabilités, la multiplication des activités et des sorties... De plus, l’enfant est encadré par plusieurs assistantes, le lieu est entièrement aménagé pour lui et l’amplitude des horaires peut être élargie.

Trois assistantes, Thérèse Frémondière, Marietta Ménard et Christelle Gaudicheau, décident alors d’étudier la faisabilité de la création d’une maison d’assistantes maternelles

Samedi dernier, au lieu-dit, le Margat, a eu lieu l’inauguration de la Maison des assistantes maternelles VALoupio, en présence d’une centaine de personnes, dont le maire, Bernard Briodeaau, Christophe Dilé, président ce la communauté de communes de Chemillé, Pierre-Robin, directeur du Centre social de Chemillé.

A l’occasion d’une rencontre entre assistantes maternelles valangevines, en fin d’année 2010, l’idée de se regrouper dans un même lieu a été évoquée. En effet, ce mode d’accueil présente de nombreux avantages : le travail en équipe, la mutualisation des compétences, le partage des responsabilités, la multiplication des activités et des sorties... De plus, l’enfant est encadré par plusieurs assistantes, le lieu est entièrement aménagé pour lui et l’amplitude des horaires peut être élargie.

Trois assistantes, Thérèse Frémondière, Marietta Ménard et Christelle Gaudicheau, décident alors d’étudier la faisabilité de la création d’une maison d’assistantes maternelles.

Source : Ouest-France du 19 octobre 2011