Accueil du site > Presse > Ouvertures MAM > REVES D’ENFANTS (Mouvaux, 59)

REVES D’ENFANTS (Mouvaux, 59)

Mouvaux : une maison des assistantes maternelles va ouvrir en septembre

jeudi 3 juillet 2014, par Maryvonne

Mouvaux : une maison des assistantes maternelles va ouvrir en septembre

Quatre jeunes mamans vont ouvrir en septembre une maison des assistantes maternelles (MAM) dans le quartier des Francs.

À elles quatre, elles vont louer une grande maison, avec un beau jardin, où elles pourront accueillir seize enfants. Quatre chacune, comme le prévoit leur agrément. Amies dans la vie, Stéphanie Memma, Adélaïde Cuvelier et Amandine Catteau étaient en formation d’auxiliaire puériculture à la Croix Rouge, à Tourcoing, en 2006. Ensuite, deux d’entre elles ont travaillé en crèche, à Mouvaux, avec Clémentine Lemière. Amandine Catteau a, elle, rejoint la Maison de l’enfance de Bondues. « Après mon congé parental, j’ai entendu parler des MAM, explique Amandine Catteau. J’avais envie de devenir assistante maternelle mais pas d’exercer seule, chez moi, d’autant que j’ai le goût du travail d’équipe. »

De 3 mois à 3 ans… voire plus

L’ouverture de leur MAM, baptisée Rêves d’enfants, est prévue pour septembre, des travaux n’étant pas nécessaires. Ce sera l’aboutissement d’un projet né il y a neuf mois. Le temps d’une grossesse. « C’est la maison idéale pour ce type de projet, assure Clémentine Lemière. Il n’y aura pas une seule pièce avec seize enfants, mais des petits groupes. » « Jusqu’à présent, on a contribué à des projets pédagogiques, complète Clémentine Lemière. Maintenant, on va en créer un nous-mêmes. » Au programme : activités créatives, initiation à la musique, à l’anglais, contes… par ces professionnelles, mais aussi par des intervenants extérieurs. Les enfants pris en charge auront de 3 mois à 3 ans (mouvallois ou non), de 7 h 30 à 18 h 30 (environ), avec la possibilité d’accueillir les plus grands en périscolaire, durant les vacances.

Leur projet : prendre le temps de s’occuper de chacun d’eux, en maîtrisant leur rythme de travail. « On a aimé notre expérience en structure mais cela ne correspondait plus forcément à ce que nous cherchions », poursuit Adelaïde Cuvelier. Désormais, leur priorité est de « concilier vie professionnelle et vie privée ».

La maison a obtenu le feu vert du médecin de la PMI (protection maternelle infantile). Reste à se faire connaître, car les MAM n’existent que depuis trois ans. « Nous ne sommes pas une crèche mais des assistantes maternelles qui décident de travailler ensemble », souligne Stéphanie Memma, leurs caractères et centres d’intérêt étant « complémentaires ». Pour l’heure, elles listent les demandes des parents, nombreuses, et attendent la rentrée avec impatience.

Rêves d’enfants : mam.revesdenfants@gmail.com. Tél. : 06 24 94 42 09.

Source : Nord-Eclair du 3 juillet 2014