Accueil du site > Presse > Ouvertures MAM > PLANETE MOMES (BASSENS, 73)

PLANETE MOMES (BASSENS, 73)

Une M.A.M. inaugurée au sein du CHS

lundi 10 septembre 2012, par Maryvonne

Une M.A.M….un doux nom qui commence comme « maman » un sigle qui annonce un univers de douceur : MAM pour Maison d’Assistantes Maternelles qui vient d’ouvrir au sein du Centre Hospitalier Spécialisé de la Savoie.

Ouverte depuis le début de ce mois de septembre, la « Planète Mômes », comme ce dénomme cette structure, a été inaugurée vendredi dernier en présence de M Jean Maurice Lassere, directeur du CHS, Mme Céline Vieux, directrice des ressources humaines et M Etienne Chaumienne pour le conseil de surveillance.

Qu’est-ce qu’’une MAM ? C’est une possibilité pour les assistantes maternelles de se regrouper au sein d’un local ; elles exercent ensemble leur métier, la MAM est agréée par le conseil général et les parents (employeurs des assistantes maternelles) peuvent percevoir les aides de la CAF.

C’est pour faciliter l’accueil des jeunes enfants du personnel de l’hôpital, que celui-ci a procédé à des travaux pour permettre l’installation de locaux dans une aile du bâtiment historique.

Sont mis à la disposition des assistantes maternelles : un local d’accueil, un bureau, une grande salle de jeux, deux chambres, une cuisine et un petit jardin ….tout pour que les enfants soient dorlotés et puissent s’’épanouir dans une vie en petite collectivité.

Quatre assistantes maternelles : Huguette Brisa (06.30.02.16.53), Carole Colomine (06.79.13.28.39), Chantal Gillet (06.67.28.74.85) et Danielle Vanini (06.12.54.30.67) accueillent les enfants de 5 h 45 à 21 h 15 (horaire défini en fonction des services hospitaliers)

fermeture samedi, dimanche et jours fériés. Les enfants « extérieurs » au CHS de Bassens sont également admis (tout en gardant bien sûr une priorité pour le personnel hospitalier).

Les contacts et renseignements sont à prendre auprès d’’une des quatre assistantes maternelles. L’adresse est : CHS de la Savoie à Bassens, bâtiment Ferrus (vers le restaurant « l’Aumônerie

Source : Bassens_savoie_reportage_septembre 2012