Accueil du site > Presse > Ouvertures MAM > LES PETITS LUTINS (Perpignan, 66)

LES PETITS LUTINS (Perpignan, 66)

"Les petits lutins" ont déniché leurs nounous

jeudi 19 janvier 2012, par Maryvonne

"Les petits lutins" ont déniché leurs nounous

Laetitia et Sabrina viennent d’installer leur Mam dans le quartier Guynemer. © Photos Harry Jordan

Elles sont deux dans le rôle des bonnes fées, Laetitia et Sabrina, à la tête d’une troupe de petits lutins espiègles. "Après la naissance de mon deuxième enfant, j’étais assistante maternelle à mon domicile. Ce qui n’est pas toujours très facile. J’avais envie de monter un projet. Alors j’ai commencé à faire des recherches, à me documenter et je me suis orientée vers la création d’une maison d’assistantes maternelles". Bien informées sur les questions administratives et légales avant d’ouvrir une Maison d’assistantes maternelles, qui est tout simplement un regroupement de nourrices, Laetitia et Sabrina se lancent alors dans l’aventure. Et curieusement, l’étape qui leur a paru la plus compliquée a été de trouver un petit nid douillet pour installer les bambins. Finalement, leur bonne étoile les a guidées vers le quartier Guynemer où elles ont opté pour ce petit appartement doté d’un jardinet.

Une formule intermédiaire Au sein de leur structure, Laetitia et Sabrina peuvent accueillir les enfants de 3 mois jusqu’à leur rentrée à l’école. Aujourd’hui, cette formule intermédiaire s’inscrivant entre la crèche collective et la nounou à domicile semble séduire de plus en plus de parents. "Le nombre restreint d’enfants, par rapport à la crèche, les rassure justement, explique Laetitia. Et en même temps, les enfants, qui ne sont pas isolés, peuvent se sociabiliser avec les autres". L’autre avantage pour les parents est de savoir que deux nounous s’occupent de leurs progénitures, même si l’une des deux reste leur référente. Ainsi, la complémentarité des deux collaboratrices est un atout pour les bambins qui chantent, dessinent, font de la peinture, de la pâte à sel... « On fait en sorte, quand le temps le permet, de sortir tous les jours, au petit square qui est juste à côté, ajoute Laetitia. On se rend aussi régulièrement au Réseau d’assistantes maternelles (Ram) du Moulin à vent où on fait de l’éveil musical, de la baby gym au parc des sports... ».

Laetitia et Sabrina continuent à se former avec le Ram qui propose des soirées thématiques comme par exemple l’alimentation ou la motricité chez les enfants. Pour toujours rester dans le coup et rester informées.

Aujourd’hui le rythme de croisière est pris pour tous les petits lutins. Et ils attendent d’accueillir de nouveaux petits copains de jeux puisqu’il reste encore quelques places au sein de leur jolie maison.

Source : Article l’indépendant du 19 janvier 2012