Accueil du site > Presse > Ouvertures MAM > LES M’AMOURS A MALICE (Niort, 79)

LES M’AMOURS A MALICE (Niort, 79)

Une maison des ass’mat’ au coeur de l’hôpital

mercredi 30 octobre 2013, par Maryvonne

Quatre assistantes maternelles soutenues par l’établissement ont porté à bout de bras leur projet. Les enfants du personnel et d’ailleurs vont en profiter.

Une maison des ass’mat’ au coeur de l’hôpital

Quatre assistantes maternelles soutenues par l’établissement ont porté à bout de bras leur projet. Les enfants du personnel et d’ailleurs vont en profiter.

Dans les vastes locaux, au milieu des structures de jeux, parc, ou piscines à balles, les quatre assistantes maternelles affichent un large sourire. Ce vendredi soir, dans l’enceinte du vieil hôpital de Niort, c’est une nouvelle aventure qui commence. Leur MAM, comprenez maison d’assistances maternelles, est inaugurée. L’aboutissement d’un projet porté à bout de bras depuis plusieurs années et surtout un nouveau départ professionnel.

" Echanger les savoir-faire et limiter le stress "

Accompagnées d’Eric Moreau, directeur du personnel de l’hôpital, Annick Baudet, présidente de l’association porteuse de la structure, Christine Thomas, Christine Schaeffer et Delphine Bulteau, toutes les quatre ass’ mat’, partagent la volonté de mettre leurs compétences en commun  : « En cas de problème, une collègue pourra prendre le relais. Ce travail en équipe permettra d’échanger nos savoir-faire mais aussi de limiter le stress. » De ne plus avoir le sentiment de toujours être au travail à domicile. Cette MAM, dans laquelle elles ont apporté leur propre matériel, symbolise aussi une véritable reconnaissance professionnelle.

Coopération avec la crèche

Parce qu’elles avaient connu auparavant plusieurs réponses négatives, mené un vrai parcours du combattant, elles ont particulièrement apprécié que l’hôpital les soutienne dans leur initiative. Une aide traduite par une convention mais aussi par l’apport de la main-d’œuvre pour l’aménagement des quatre chambres de quatre lits, de la salle d’activités-repas, de la pièce de vie ou du bureau. 126 m2 au total, offrant évidemment un espace accueillant pour les enfants  ! « Tout est prévu pour eux ici, adapté à leurs besoins. » Au moment d’accorder l’agrément, les responsables de la protection maternelle infantile se sont enthousiasmés en découvrant les locaux. Seize enfants, dès l’âge de trois mois et jusqu’à l’entrée à l’école, pourront en simultané profiter des installations mais aussi des activités s’inscrivant dans le projet pédagogique validé par la PMI. De 6 h à 21 h 30. Des sorties à la ferme ou au zoo, des rencontres avec les enfants de la crèche de l’hôpital toute proche sont déjà programmées. Avec l’envie de favoriser le développement de l’autonomie de l’enfant. « Nous voulons coopérer. Chaque équipe apportera une richesse supplémentaire. » Evidemment, les enfants des salariés de l’hôpital seront prioritaires mais si les effectifs ne sont pas complets les inscriptions seront ouvertes aux bambins de l’extérieur. Pour l’heure la question ne se pose pas. Quelques dossiers sont déjà en attente. « Les M’amours à malice », le nom tout mignon trouvé par les ass’ mat’, a déjà trouvé son jeune public.

nr.niort@nrco.fr Jean-Michel Laurent

Source : Article de la Nouvelle République.fr du 29 9 2012