Accueil du site > Presse > Ouvertures MAM > LES BOUT D’CHOU (ST JEAN DE BRAYE, 45)

LES BOUT D’CHOU (ST JEAN DE BRAYE, 45)

Une maison d’assistantes maternelles a été créée à Saint-Jean-de-Braye

mardi 7 octobre 2014, par Maryvonne

Une maison d’assistantes maternelles a été créée à Saint-Jean-de-Braye

Les petits se partagent une maison de 130 m. Ils arrivent de tout l’est de l’agglo ou d’Orléans. La plus jeune a 5 mois. Ils ont en moyenne 2 ans. Quatre paires d’yeux veillent sur eux ?! - blandine lamorisse

C’est la première structure de ce type dans la commune. Quatre assistantes maternelles viennent de se regrouper.

Prenez deux assistantes maternelles abraysiennes qui exercent chez elles et cherchent à rompre l’isolement. Ajoutez deux salariées d’une grosse crèche orléanaise qui en ont assez de travailler dans une grande structure et sont en quête de convivialité. Mélangez. Et vous obtenez la première maison d’assistantes maternelles (MAM) de Saint-Jean-de-Braye.

Virginie Denizeau, Florence Direito, Aurélie Vasselin et Marie Pereira ont constitué une association, Les Bout d’chou, pour mener à bien le projet qui trottait dans la tête de Virginie, la présidente, depuis près de deux ans. 14 bambins

Outre la création de l’association, il a aussi fallu gérer les démarches avec la Protection maternelle et infantile, passer les agréments (pour les deux salariées qui travaillaient en crèche), trouver des collègues avec qui s’associer (une MAM peut rassembler de 2 à 4 nounous), dénicher un lieu où s’installer (qui doit avoir pour seule destination l’accueil des enfants et offrir au moins 10 mâ par petit)… « On a entendu dire qu’un projet sur deux seulement, aboutissait car c’est, en effet, compliqué », selon Virginie Denizeau. Le seul coup de pouce est venu de la mairie qui a accepté d’avancer la caution de la maison.

C’est finalement au 90 de la rue du Petit-Vomimbert que la MAM a posé, le 1 er septembre, ses jouets. La structure a affiché, tout de suite, complet. Elle peut recevoir 14 bambins (16 à partir de début janvier), âgés de 6 semaines à 6 ans, du lundi au vendredi, de 7 h 30 à 19 heures. Seule une place en périscolaire, le mercredi, reste vacante. Un bon « mixte »

Après un mois d’existence, le premier bilan est satisfaisant. Les parents semblent à la recherche de ce « mixte entre assistantes maternelles et crèche ». « C’est pratique en cas de vacances de l’une d’entre nous, de maladie aussi. Ils sont rassurés de savoir que quatre paires d’yeux les surveillent. »

Quant aux assistantes maternelles, elles disent en tirer « beaucoup de positif » : « On se complète bien. » « Désormais, quand on sort d’ici, on quitte le travail », soulignent celles qui, auparavant, travaillaient chez elles. « Avant, on était avec 25 enfants dans une pièce toute la journée. Aujourd’hui, on est libre et on travaille pour soi », apprécient Aurélie et Florence qui étaient employées en crèche.

« Ça a été difficile, mais si c’était à refaire, on le referait sans hésiter », s’accordent-elles à dire, pas déçues d’être allées… au bout des choses.

Pratique. Pour contacter la MAM Les Bout d’chou (90, rue du Petit-Vomimbert) : 06.70.52.64.93.

Blandine Lamorisse blandine.lamorisse@centrefrance.com

Source : www.larep.fr du 6 octobre 2014