Accueil du site > PETITIONS > LA MAMOUNETTE (Seclin, 59)

LA MAMOUNETTE (Seclin, 59)

La nouvelle maison d’assistantes maternelles de Seclin fait déjà le plein

mercredi 18 mai 2016, par Maryvonne

La nouvelle maison d’assistantes maternelles de Seclin fait déjà le plein

Émilie, Corinne et Véronique ont inauguré samedi après-midi à Seclin la Mamounette, leur maison d’assistantes maternelles. Ouverte depuis seulement deux semaines, elle affiche d’ores et déjà complet.

Petits fours, champagne et bonne humeur… Ce samedi après-midi, tous les ingrédients étaient réunis au 74 de la rue de Burgault pour l’inauguration de la maison d’assistantes maternelles La Mamounette. Corinne, Véronique et Émilie se sont mises sur leur 31 pour accueillir les visiteurs.

Chacune leur tour, elles s’improvisent agent immobilier : « Ici, ce sont les chambres, là, la table de change… C’est pratique on peut les changer en gardant l’œil sur les autres. ». Au total, elles disposent de 90m2 et prévoient l’installation d’un petit jardin pour accueillir un maximum de douze « pensionnaires ».

Les trois associées ont ouvert les portes de leur MAM il y a deux semaines et sont déjà au complet. « On a des journées chargées, mais c’est le top » sourit Émilie. Et pour cause, elles accueillent dix enfants âgés de trois mois à deux ans et demi entre 7 heures et 19 heures, un véritable coup de pouce pour les parents des alentours. « Il y avait énormément de demandes », raconte Corinne. « Deux autres enfants doivent arriver en septembre, tout est déjà bouclé ! », poursuit-elle.

Alors quand Quentin et Daphné, les parents de la petite Alice, sont tombés sur leur publicité, ils ont sauté sur l’occasion. Ils avaient déjà essuyé un refus à la micro-crèche de Seclin. « On attend le deuxième, et on voulait qu’il soit dans la même crèche donc on a déjà réservé la place ! », explique Daphné.

Dans les bras de ses parents, la fillette de 13 mois semble un peu étonnée de voir autant de monde envahir son espace de jeux. « On est très content qu’elle soit ici. Être avec d’autres enfants, ça va lui permettre de se sociabiliser plus vite », se félicite le papa. Rapidement, la petite retrouve ses marques et sourit à tout le monde. Difficile de rester de marbre.

Source : Article la Voix du Nord.fr du 16 mai 2016