Accueil du site > Presse > Nouvelles des MAM > LA MAISON DES LUCIOLES (Montilliers, 49)

LA MAISON DES LUCIOLES (Montilliers, 49)

La maison des Lucioles présente son bilan annuel - Montilliers

mardi 26 juin 2012, par Maryvonne

La maison des Lucioles présente son bilan annuel - Montilliers

Dimanche matin, c’était l’heure du bilan annuel d’activité de l’association de la maison des assistantes maternelles (MAM), la maison des Lucioles. C’est sous une forme originale que deux des membres de l’association, Béatrice Debard qui représentait le centre social, et Martine Poitou, membre d’une famille d’enfants accueillis dans cette Mam, ont donné la parole aux « trois drôles de dames ». Elles se sont transformées en journalistes de Radio Lucioles et ont interviewé Bernadette, Cathy et Josiane, assistantes maternelles de la maison des Lucioles qui a ouvert ses portes en novembre 2010 à Montilliers.

D’après vous, qu’est -ce qui fait qu’une nouvelle famille va porter son choix vers la Mam ?

Les parents laissent leur enfant en toute confiance avec une équipe de professionnelles ; le fait d’être à plusieurs offre un côté rassurant. C’est le juste milieu entre l’accueil à domicile et la structure crèche puis l’entrée à l’école et c’est positif pour l’éveil de l’enfant (partage, autonomie).

Comment les enfants vivent-ils ce changement d’accueil ?

Certes, il y a plus de bruit et quelquefois c’est plus difficile pour le sommeil de certains. Mais Il y a beaucoup d’avantages. Par exemple, si un enfant est en colère ou énervé... Une assistante maternelle va se rendre disponible pour lui seul, puisque les autres enfants seront encadrés par les autres assistantes maternelles. Une entraide importante qui ne peut avoir lieu à domicile : en effet, il est possible qu’une assistante se retrouve avec plusieurs enfants non autonomes, c’est à ce moment-là que l’intervention des collègues est précieuse. Celles -ci vont prendre en charge un ou plusieurs enfants pour le repas, les jeux, la toilette, les sorties...

Pour vous, quelles remarques pouvez -vous faire sur l’exercice de votre profession en MAM ?

C’est une reconnaissance en tant que professionnelle dans le milieu de la petite enfance. On travaille dans un milieu adapté et sécurisé. C’est aussi plus enrichissant de travailler en équipe avec un projet pédagogique, donc plus motivant d’organiser des activités. Et l’on peut distinguer vie familiale et vie professionnelle.

Quelles en sont les limites ?

L’organisation des plannings : c’est difficile d’équilibrer les contrats entre les assistantes maternelles et le nombre d’heures de contrats.

Source : Article Ouest-France du 26 Juin 2012