Accueil du site > Presse > Ouvertures MAM > L’ILOT CALINS (ST GERMAIN SUR MOINE, 49)

L’ILOT CALINS (ST GERMAIN SUR MOINE, 49)

Ouverture d’une maison d’assistantes maternelles en 2012 - Saint-Germain-sur-Moine

mardi 6 décembre 2011, par Maryvonne

Ouverture d’une maison d’assistantes maternelles en 2012 - Saint-Germain-sur-Moine

L’initiative

Depuis avril 2010, trois assistantes maternelles germinoises, Marie-Claire Pouplard, Hélène Douillard et Sylvie Guillo, réfléchissent à leur projet de travailler ensemble au sein d’une MAM (maison d’assistantes maternelles). Chacune de leur côté, elles y pensaient depuis longtemps, encore fallait-il trouver d’autres assistantes maternelles prêtes à se lancer...

Leur projet étant maintenant bouclé, elles l’ont présenté à Philippe Gaborieau, conseiller municipal germinois en charge entre autres de l’action sociale et à Michel Rousseau, maire de Tillières et président de la commission « sociale » de la communauté de communes Moine-et-Sèvre. En effet, les Mam devraient passer sous la compétence de la communauté de communes au 1 er janvier 2012, sous réserve de l’accord des dix conseils municipaux et que la proposition soit validée au sein du conseil communautaire.

Les trois assistantes maternelles se sont rencontrées deux fois par semaine pour monter leur grand projet. « Nous avons baptisé notre Mam L’îlot câlin. Le local (la maison de l’ancien receveur située à côté de la poste) est en cours d’aménagement. Pour les quatre chambres, il n’y a presque pas de travaux mais au rez-de-chaussée, il nous faut une pièce de vie d’au moins 40 m 2, indiquent-elles. Les travaux sont pris en charge par la mairie qui est propriétaire du bâtiment. Nous lui paierons un loyer. Sa situation au coeur du bourg est idéale, à proximité des commerces et des écoles. Le petit jardin permettra des activités extérieures. » Actuellement, les trois assistantes maternelles cumulent les agréments pour onze enfants mais un douzième est en cours de demande. Pour l’instant, elles tablent sur des heures d’ouverture de 6 h 30 à 20 h, basées sur leurs contrats actuels.

Michel Rousseau explique : « Ce sera la troisième maison d’assistantes maternelles sur la communauté de communes : la première a été ouverte à Saint-Macaire en 2009, la seconde à Tillières en août 2011. Ce genre de service correspond à une demande de la population, population qui s’accroît régulièrement sur le territoire. Les jeunes couples ont besoin d’un système de garde avec des horaires élargis. » Les trois assistantes maternelles ont demandé une subvention d’équipement pour pouvoir ouvrir dans des conditions optimales et une subvention de fonctionnement qui pourrait être pérennisée dans le temps tout en diminuant progressivement.

Source : Ouest-France du 6 décembre 2011