Accueil du site > Presse > Ouvertures MAM > L’ILE Ô BOUT’CHOU (Précigné, 72)

L’ILE Ô BOUT’CHOU (Précigné, 72)

La Mam, un mode de garde qui séduit

mercredi 5 septembre 2012, par Maryvonne

La Mam, un mode de garde qui séduit

Après Sablé, Précigné et bientôt Juigné. Les Maisons d’assistantes maternelles se développent de plus en plus.

A Précigné, lundi matin, c’était aussi jour de rentrée pour les quatre assistantes maternelles de l’Ile au bout’chou : Sandrine Bignet, Émilie Razzout, Nathalie Menard et Christelle Houdouin. « Nous avons ouvert les portes lundi matin. Aujourd’hui, tout le monde prend ses marques. C’est un peu stressant car les parents nous amènent tout ce dont à besoin leur enfant. Nous devons tout ranger de façon fonctionnelle », note Sandrine Bignet.

Après sept mois de travaux, de mise aux normes et d’installations diverses, les quatre nounous ont investi l’ancienne maison de fonction située dans l’enceinte de l’école privée. Le jaune, le vert, le rose et le bleu ont recouvert les murs intérieurs de la maison.

Dans le hall d’accueil, des casiers remplis de boîtes hermétiques où l’on peut lire le prénom de chacun des 23 enfants inscrits. Dans la salle principale, Antonin, Gabriel, Jules, Arthur, Mael et Manon, âgés de 18 mois à 5 ans, ont vite pris possession des lieux. Des dizaines de jouets sont à leur disposition.

Une partie de la pièce est réservée aux tout-petits. « Les grands n’ont pas le droit d’y pénétrer. Les bébés sont ainsi plus au calme et ne risquent pas d’être gênés. C’est une sécurité pour eux », explique Sandrine. Huit petits lits sont dressés dans la pièce qui sert au repos des enfants.

Il est 10 h 30, Thalya 9 mois et Ezio 2 mois se font entendre. « Il est l’heure d’aller faire une petite sieste », remarque Émilie. Pas de soucis pour le coucher, les doudous sont là !

La Maison d’assistantes maternelles peut accueillir jusqu’à 16 enfants en même temps. Renseignements et inscriptions au 02 43 95 80 66.

Source : Article Ouest-France du 5 septembre 2012