Accueil du site > Presse > Projets MAM > CASIMIR (Honfleur, 14)

CASIMIR (Honfleur, 14)

La maison des Coccinelles va bientôt éclore - Honfleur

jeudi 24 octobre 2013, par Maryvonne

Une maison d’assistantes maternelles est en projet. L’association Casimir multiplie les actions pour la financer.

La maison des Coccinelles va bientôt éclore - Honfleur

Sandrine, Sylvie, Mireille et Catherine de l’association Casimir.

Une maison d’assistantes maternelles est en projet. L’association Casimir multiplie les actions pour la financer.

L’association Casimir, c’est l’idée de quatre assistantes maternelles d’Honfleur, qui veulent créer une Mam (maison d’assistantes maternelles). Après maintes recherches, elles viennent de trouver une maison avec un jardin, qui convient à leurs projets.

« Désormais, on essaie de récolter des fonds pour mettre cette maison aux normes de sécurité pour accueillir les enfants. Nous allons réaliser les travaux en famille pour réduire les coûts mais il faut malgré tout acheter le matériel », souligne Catherine Lerévérend, de l’association Casimir.

Les « nounous » veulent cette maison des Coccinelles pour avoir « un endroit professionnel pour travailler et être ensemble et non chacune dans notre coin ». Les assistantes vont aussi pouvoir proposer des accueils plus vastes avec des horaires allant de 6 h 30 à 20 h.

« Nous allons offrir des activités aux enfants. Mais nous voulons aussi faire reconnaître notre métier comme un vrai métier. Un enfant ne mange pas seul, ne joue pas seul. On est là pour veiller à son bien-être », dit Catherine Lerévérend

Une maison d’assistantes maternelles devrait ouvrir début 2014, quand la commission de sécurité sera passée. Elle sera gérée par quatre assistantes maternelles pouvant accueillir 12 enfants en même temps.

« Samedi, on a vendu des gâteaux sur le marché d’Honfleur et quelques créations afin d’acheter les premiers matériaux pour notre maison. Hélas la pluie est venue un peu troubler notre initiative, déplore Catherine Lerévérend. On renouvellera notre vente de gâteaux en décembre sur le marché du samedi matin ».

Pour tous renseignements : Catherine Lerévérend, tél. 02 31 88 58 46

Source : Article Ouest-France du 22 octobre 2013