Accueil du site > Presse > Ouvertures MAM > CALINS MAGIQUES (BRIEC, 29)

CALINS MAGIQUES (BRIEC, 29)

Les p’tits loups ont désormais rendez-vous à Câlins magiques - Briec

jeudi 18 octobre 2012, par Maryvonne

Les p’tits loups ont désormais rendez-vous à Câlins magiques - Briec

Au village de Kerbriand, « Câlins magiques », la première Maison d’assistantes maternelles (Mam) du secteur vient d’ouvrir ses portes.

Alternatives à la crèche ou à la nounou, les Mam ont été légalisées en 2010. Le principe : des assistantes maternelles qui se regroupent (quatre au maximum), pour accueillir des enfants dans un même lieu. À Briec, Morgane Berdeaux, Aurélie Coustans et Christelle Croissant ont choisi le village de Kerbriant.

Avant l’ouverture, elles ont bénéficié des conseils du Département, de la Caf et de la PMI (Protection maternelle et infantile), notamment pour la sécurité du local. « Nos familles et nos amis nous ont aussi donné un coup de main matériel pour équiper la maison », souligne Morgane.

Morgane et Christelle, déjà assistantes maternelles, souhaitaient, « rompre l’isolement dans notre travail ». Quant à Aurélie, AMP (Aide médico psychologique) de formation, elle ne pouvait, « envisager de travailler toute seule ». Depuis lundi, les trois jeunes femmes se retrouvent donc tous les jours pour accueillir, pour l’instant, six enfants. Des inscriptions sont à venir dans les mois prochains, « mais, il reste des places ».

Outre le fait de pouvoir échanger entre elles, elles ont aussi pu mutualiser les jouets mis à disposition des bambins. « Les achats sont collectifs », expliquent-elles.

Au travail, comme tout le monde

Même si la vaste pièce à vivre de 50 m² a des allures de microcrèche, chacune y est responsable de « ses » enfants, pour lesquels elles bénéficient d’un agrément. Toutefois, il est possible, avec l’accord des parents, de déléguer temporairement sur une collègue. « Nous sommes complémentaires de la crèche, estiment les trois nounous. Nous pouvons proposer une amplitude horaire plus large et les parents apprécient l’éducation de leurs enfants en petite collectivité ». S’installer en pleine campagne ? « Ça nous convient parfaitement, s’exclament-elles. Les enfants profitent du jardin. On peut aller se balader et on est près de tout ». Morgane, Aurélie et Christelle considèrent ce nouveau départ comme un, « épanouissement personnel. Nos conjoints et nos enfants sont fiers. Maintenant, le matin, on part au travail comme tout le monde »  !

Câlins magiques, du lundi au vendredi de 7 h à 19 h 30. Renseignements au 06 64 14 07 83.

Source : Ouest-France du 19 octobre 2012